Ciné TVSous la Seine : explication de la fin, Lilith est-elle morte ou...

Sous la Seine : explication de la fin, Lilith est-elle morte ou vivante ?

Réalisé par Xavier Gens, le film français de Netflix “Sous la Seine” plonge dans des eaux infestées de requins alors que Paris attend le coup d’envoi d’une compétition de triathlon très attendue dans la Seine. Raconté à travers les yeux de Sophia (Bérénice Bejo), une militante pour le climat enlisée dans un passé traumatisant, le film, dont les meurtres sanglants bouillonnent dans les profondeurs de l’eau, dépeint une aventure d’horreur impliquant un requin violent. Alors que la situation se dégrade, Sophia fait équipe avec Mika (Léa Léviant), une activiste travaillant pour l’organisation Save Our Seas, et Adil (Nassim Lyes), un agent de la police fluviale, pour mettre fin au carnage. Cependant, les choses se compliquent avec la réticence des autorités locales à abandonner les plans du Triathlon, alors que les agendas politiques entrent en jeu dans un contexte de crise écologique.

Au fur et à mesure que le récit d’action et d’horreur s’intensifie, les spectateurs assistent à diverses séquences effroyables mettant en scène un énorme requin nommé Lilith, qui ne manquera pas d’inspirer la terreur préhistorique. Équilibrant les thèmes de la pollution environnementale, de l’évolution et de l’irresponsabilité politique, “Sous la Seine” est un voyage plein de rebondissements et de terreur qui s’intensifie au fur et à mesure qu’il progresse. L’histoire atteint un crescendo naturel et atteint son apogée à la toute fin, où le récit s’achève sur une fin atypique et une conclusion déroutante. La plupart des lecteurs seront intrigués par les destins de Sophia et d’Adil, et par la question de savoir si le requin Lilith parviendra à passer le cap de la finale !

Synopsis de Sous la Seine

Dans le Pacifique Nord, une équipe d’écologistes s’efforce de sauver la vie aquatique sur une île de déchets plastiques couvrant une grande partie de l’océan. Sophia Assalas, l’une des membres de l’équipe, enregistre une vidéo pour sensibiliser le public à la situation lorsque l’équipe reçoit une alerte au sujet d’un requin impuissant, logé sous l’île de débris. Quatre plongeurs partent à la rescousse du requin tandis que Sophia surveille la situation à bord. Peu après le début de l’opération de sauvetage, l’équipe est alertée de la présence d’un requin beaucoup plus gros qu’elle appelle Lilith ou Beacon 7, en référence à son numéro de repère. Cependant, Lilith attaque l’équipage et le met en pièces. Désespérée, Sophia plonge dans l’océan pour récupérer ce qu’elle peut mais s’en sort à peine vivante lorsque Lilith l’attaque.

Trois ans plus tard, Sophia reste marquée par la perte de son équipage, y compris de son mari. Dans le cadre de son travail de sensibilisation à la vie océanique, elle rencontre Mika, une activiste climatique comme Sophia, qui dirige l’organisation Save Our Seas. Mika admire les réalisations de Sophia et est consciente de son passé traumatisant lorsqu’elle lui demande de rejoindre son organisation. L’équipe de SOS a localisé la balise 7 de Lilith après tout ce temps. Sophia participe à l’opération de l’équipe tout en menant sa propre enquête après avoir réalisé que Lilith était bien plus proche de Paris qu’elle ne le pensait. Le traceur montre Lilith nageant dans les eaux de la Seine, ce qui pousse Sophia à chercher des signes de sa présence sur les rives du fleuve.

Pendant ce temps, la police parisienne découvre des obus dans la Seine, ce qui entraîne des complications. Après une excursion nocturne dans le fleuve parisien au cours de laquelle Mika tente de discerner la présence de Lilith, la police l’arrête, ce qui conduit à un interrogatoire avec l’officier Adil. Adil, un policier au passé militaire tragique, interroge Mika sur ses motivations, mais elle reste muette. Le lendemain, Adil et ses hommes découvrent des corps massacrés sur les rives du fleuve, et Sophia est appelée. Sophia et Mika sont convaincues qu’il s’agit d’une action de Lilith. Mais Adil et ses supérieurs refusent d’y croire. L’équipe de police plonge donc dans la Seine pour confirmer la vérité, et pendant leur séjour sous l’eau, ils sentent la présence du requin.

Malgré le succès apparent de la mission, Adil et Sophia en viennent aux mains. Lassée de l’incapacité des autorités à agir, Mika enregistre une vidéo dans laquelle elle demande à tous ceux qui le souhaitent de se joindre à elle pour sauver Lilith de l’enfermement dans la Seine. Adil et Sophia se réconcilient après qu’Adil a pris connaissance du passé tragique de Sophia dans le Pacifique Nord. Ils rencontrent la maire (Anne Marivin), qui leur fait clairement comprendre qu’ils doivent s’occuper du requin par tous les moyens possibles. Les Jeux olympiques étant à l’ordre du jour, la maire a besoin que la compétition de triathlon, qui va bientôt commencer, soit un succès. Sophia prévoit d’endormir Lilith avec Adil et ses officiers, et l’équipe s’envole, consciente que Mika et ses activistes ont quelque chose de similaire dans leurs cartes.

Néanmoins, les plans de Mika pour sauver Lilith prennent une tournure horrible. Alors que le groupe d’activistes et de policiers filtre dans le réservoir sous-marin de Paris, où Lilith se cache, Mika plonge dans l’eau pour attirer le requin vers elle. Bien que cela fonctionne dans un premier temps, Sophia exhorte Mika à sortir de l’eau car le réservoir est le nid de Lilith et l’endroit où elle s’est reproduite. Mika, qui veut à tout prix prouver la docilité de Lilith, ne tient pas compte de l’avertissement de Sophia et se fait dévorer par l’énorme requin. Un massacre s’ensuit, les requins commençant à se nourrir des personnes qui courent à toutes jambes vers la sécurité. Au final, douze personnes perdent la vie dans cette tragédie. Le maire n’interrompt pas pour autant la compétition de triathlon. Pendant ce temps, Sophia se remet du traumatisme et pratique une autopsie sur un requin mort, ce qui révèle la vérité sur la nature de Lilith. Il s’avère que Lilith peut se reproduire de manière asexuée, ce qui lui permet de se reproduire à l’infini. Malgré les implications horribles de ces révélations, Paris se prépare pour la compétition du jour du triathlon.

Sous la Seine | Bande-annonce officielle VF | Netflix France

Fin expliquée de “Sous la Seine” : Lilith survit-elle ?

Pendant une grande partie du film, Sophia croit que Lilith est un requin mako. Par conséquent, sa migration dans les réservoirs d’eau douce de la Seine reste perplexe. Lilith est une créature d’eau libre, mais son comportement présente d’autres caractéristiques qui n’ont pas encore été expliquées. Cependant, après avoir effectué l’autopsie du requin mort, Sophia apprend que Lilith s’est éloignée de son espèce d’origine grâce à l’évolution et à l’adaptation. Elle peut se reproduire de manière indépendante en utilisant la parthénogenèse, une forme de reproduction où un mâle n’est pas nécessaire. Ainsi, plusieurs requins infestent la rivière parisienne peu après l’arrivée de Lilith. Comme le suggère Mika plus tôt dans le film, l’augmentation de la pollution a transformé Lilith en une créature beaucoup plus robuste et résistante, capable de survivre et de prospérer n’importe où.

Pour la même raison, alors que le championnat de triathlon prend son envol, Sophia et Adil tentent de vaincre Lilith en déclenchant une explosion dans le réservoir sous-marin où Lilith a fait son nid. Cette tentative s’avère vaine, car le bombardement permet à Lilith et à sa progéniture de se frayer un chemin jusqu’à la Seine, où un catalogue de nageurs participe à l’épreuve de triathlon. Au cours d’une fusillade massive et d’un final explosif, Lilith fait la démonstration de ses capacités physiques supérieures. Elle est rapide, agile et extrêmement puissante en glissant et en évitant tout ce qui est dirigé vers elle. Sa mutation l’a changée non seulement par ses effets sur la reproduction, mais aussi par ses capacités physiques. Cela prouve le danger qu’elle représente en tant qu’adversaire.

Les obus laissés au fond de la Seine donnent également un avantage à Lilith. Lorsque les militaires tirent sur le fleuve, les obus explosent, ce qui perturbe considérablement l’écoulement de l’eau. Sophia et Adil observent de près les militaires et les policiers qui ne parviennent pas à vaincre Lilith. Après qu’une série d’explosions ait détruit plusieurs ponts de la ville, une vaste inondation se déchaîne sur Paris. Le raz-de-marée qui s’ensuit submerge tout, y compris la maire et son équipe, terrorisées. Sophia et Adil, entraînés par la puissance de la vague, parviennent à rejoindre le rivage, qui se trouve être le toit d’un petit pavillon. La totalité de Paris se trouve sous l’eau alors que la progéniture de Lilith se promène dans les eaux, libre de toute obstruction.

Tout est en ruine et le destin de Paris est condamné. Sophia et Adil gisent sur le pavillon, battus, alors que les requins les entourent de tous les côtés. Cependant, cela ne signifie pas leur fin, car ils ont survécu à de multiples attaques de requins jusqu’à présent. Les deux personnages ont survécu à des tragédies éprouvantes, ce qui en fait des créatures redoutables, comme Lilith, qui a évolué pour surmonter les situations difficiles. De même, comme ils ont déjà appris à éviter les attaques de la progéniture de Lilith, cela ne peut que les aider à sortir de leur position précaire dans l’eau. Pourtant, même s’ils survivent, le monde dans lequel ils entreront sera sombre, car les requins sont désormais aux commandes, le plus important d’entre eux étant la monstrueuse Lilith.

Comme Lilith ne pouvait pas être tuée par la puissance de feu de l’armée et de la police, ses mutations lui auraient permis de survivre assez facilement à la fin apocalyptique. Par la suite, elle aurait probablement pris la place de chef de sa progéniture, qui aurait régné sur un Paris submergé. L’habitat de la ville étant plus utile à Lilith qu’aux humains, le requin peut faire de Paris son nid et répandre son espèce grâce à ses capacités de reproduction rapide. C’est également ce que suggère le générique de fin, où l’on voit son espèce s’emparer d’autres grandes villes dans le monde. À bien des égards, cette conclusion reflète le début du film, lorsque Sophia découvre l’île de déchets plastiques qui recouvre l’océan. Lilith a fait subir le même sort aux humains qui ont détruit sa maison. La fin est son moment de châtiment, provoqué par le cycle de la nature plutôt que par ses propres intentions.

Charlotte Lafond
Charlotte Lafond
Passionnée des univers culturels, Charlotte Lafond dirige la rédaction de Carbone Ink avec une plume affûtée et un œil critique. Spécialiste du monde audiovisuel, elle explore avec enthousiasme et perspicacité les méandres du cinéma et de la télévision.

En tant que média indépendant, Carbone Ink a besoin de votre soutien en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Carbone Ink vous conseille

Outer Banks saison 4 : double bonne nouvelle pour les fans de la série Netflix

La quatrième saison d'Outer Banks approche à grands pas....

La nouvelle TAG Heuer Aquaracer sera votre premier Saint-Graal

Si vous deviez choisir votre TAG préférée, la TAG...