Qui sommes nous ?

Aujourd’hui en ligne, bientôt en librairie, prochainement en livres et sur application, bienvenue sur Carbone, revue transmédia dédiée à la pop culture et la création littéraire, dessinée et interactive.  Ceci est notre philosophie.

Dans les années 70, le Whole Earth Catalog, imaginé par Stewart Brand, futur fondateur de Wired, regroupait un exceptionnel inventaire d’objets à destination des communautés hippies, pour nombreuses férues de cybernétique. Cultes, ces livres à la fois guides d’apprentissage et répertoires des rêves alternatifs propres à l’époque, côtoyaient alors une presse indépendante curieuse d’un monde insolite et où, souvent, les genres, qu’ils soient littéraires, cinématographiques ou identitaires, étaient une grande préoccupation. L’imaginaire ne représentait alors pas un refuge pour les angoissés de la réalité, mais un moyen concret d’augmenter le monde.

À la fois enfant des seventies, adolescent des années 80 et adulte d’Internet, Carbone est l’héritier naturel de cette vision pionnière. Celle d’un média à la fois imprimé et numérique, où apprentissage et créations se côtoient, dédié à la culture populaire sans souci d’actualité ni de forme ou support. Allant chercher dans la sortie du mercredi les fondations d’hier, ou dans le livre de demain le film d’aujourd’hui, Carbone veut faire le lien des Goonies à Jeff Nichols, de 2001 l’odyssée de l’espace aux pionniers de l’aéronautique fans d’Aleister Crowley. Moins journal d’information que manuel inachevé d’exploration, Carbone est ce lieu, ce magazine, cette revue, ce projet né d’une envie : faire tenir ensemble, et non côte à côte, les images, les mots, la science, l’aventure, et tout ce qui peut nourrir notre quotidien – d’une tasse de café aux derniers écrits d’Alan Moore, de la réédition des romans de Jean Ray aux recherches en biologie sur l’immortalité, d’un épisode de Sense8 au nouveau film de James Gray.

Carbone c’est du cinéma, de la bande-dessinée, du jeu vidéo, des livres, des essais, et plus encore. C’est surtout une approche, à la fois transversale et augmentée, ludique et sérieuse, qui entend créer un espace visionnaire, de découverte et d’engagement.

À l’heure où les petits malins prennent la pose en singeant une contreculture vidée de ses fondations ; où les agences de communication deviennent des magazines déguisés pour mieux vendre leurs publicités, on a, tout simplement, eu envie d’autre chose. Nous avons voulu revenir à un certain éclectisme culturel qui ne se refuse rien et n’a pas peur d’apprendre, de mélanger les formats, de donner à lire, de cheminer, de partir à la rencontre des oeuvres en cartographe – car les cartes sont toujours au seuil de la représentation du monde. Carbone ne craint pas les grands écarts : d’être sérieux en restant léger ; de dénicher les raretés d’avant-hier pour les révéler telles des trésors d’aujourd’hui ; de prendre de la hauteur sur l’époque et ses questions les plus épineuses ; ou encore d’embarquer ses lecteurs dans des romans de jeunesse qui se souviendraient autant de Mark Twain que de J.K Rowling.

Carbone c’est du cinéma, de la bande-dessinée, du jeu vidéo, des livres, des essais, et plus encore. C’est surtout une approche, à la fois transversale et augmentée, ludique et sérieuse, qui entend créer un espace visionnaire, de découverte et d’engagement. Ici pas de GPS, le crayon et la boussole sont nos amis, le monde c’est l’infini.

c15d887cea606e92f710c2b304775a75^^^^^^^^^^^^