Ciné TVLes films de requins : un genre cinématographique qui perdure depuis des...

Les films de requins : un genre cinématographique qui perdure depuis des décennies

La terreur du grand écran : le requin, star des films d’eau trouble

Avec la sortie du film “En eaux très troubles”, suite du succès porté par Jason Statham en 2018, c’est l’occasion de revenir sur le concept et les films mettant en scène l’ultime prédateur aquatique : le requin.

En 1975, Steven Spielberg révolutionne le cinéma avec “Les Dents de la mer” (ou “Jaws” en version originale). Les notes emblématiques de John Williams et la terreur inspirée par le requin qui hante la petite ville d’Amity en font un classique culte. Depuis, le requin est devenu un symbole du cinéma, faisant naître chez les spectateurs une crainte profonde lors de chaque baignade en pleine mer.

Le succès du film repose sur la subtilité de la mise en scène et la création de personnages attachants, notamment le chef de la police Martin Brody. Le requin, peu montré à l’écran, suscite ainsi l’imagination et la peur.

Les films sur les requins évoluent au fil des années, oscillant entre sobriété et démesure. Certains films mettent en avant la menace invisible du requin, tandis que d’autres choisissent de dépeindre des créatures de plus en plus gigantesques, défiant toute logique.

Parmi les films marquants, “Open Water” et “Le Monde de Nemo” offrent des scènes marquantes avec le requin, jouant avec la tension et l’horreur.

Le film “Instinct de survie” explore une nouvelle approche en montrant que le requin peut être une menace même près de la côte. La tension est à son comble lorsque Blake Lively se retrouve traquée par un grand requin blanc.

Le genre des films de requins continue de captiver le public grâce à l’innovation et à la diversité des histoires. Que ce soit en jouant avec la peur primaire du prédateur ou en apportant des trouvailles visuelles surprenantes, le requin reste un symbole indétrônable du cinéma d’horreur.

En eaux très troubles, réalisé par Ben Wheatley et avec Jason Statham, sera projeté dans les salles de cinéma à partir du 2 août 2023. Une nouvelle aventure pour plonger dans les eaux agitées aux côtés du redoutable requin.

Edouard Dupin
Edouard Dupin
Journaliste passionné, Édouard Dupin navigue avec curiosité à travers les vagues de l'actualité culturelle pour Carbone Ink. Sa plume, à la fois précise et accessible, dévoile les histoires et les tendances qui façonnent notre monde contemporain, offrant aux lecteurs un regard éclairé sur les mouvements culturels et sociaux du moment.

En tant que média indépendant, Carbone Ink a besoin de votre soutien en nous ajoutant à vos favoris sur Google Actualités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Carbone Ink vous conseille

La chronique des Bridgerton saison 3 : récap avant de regarder la suite sur Netflix

La troisième saison de "La Chronique des Bridgerton" se...

La Fulgurée sur France 3 : l’hypermnésie au coeur du téléfilm inédit

Ce soir, France 3 diffuse à 21h10 le téléfilm...