Suburbia – la playlist mensuelle de Carbone – programmée avec amour par Rémi Boiteux.

Suburbia #16

Trop de trucs à faire dans la ville de sons, comment trouver le temps de passer par le vieux pub d’où s’échappent les chansons à boire d’il y a un siècle ou deux -à moins que ce ne soit la veille ? Le voyage permet pourtant de s’y rendre, en bifurquant même, en suivant le plan du labyrinthe laissé par l’architecte. Un architecte malicieux qui te fait passer par la salle d’arcade aux sonorités tokyoïtes -à moins que ça ne vienne de Chicago ? Et pour arriver à Mexico, te fait passer encore une fois par Athènes -c’était quand la dernière fois ? Dans un manteau blanc, à l’abri de la société, roule avec le flow pop, passe le pawnshop à deux heures du mat -et puis c’est quand la prochaine déclaration d’amour ?

  1. Society de San Carol – Play
  2. Rollin With The Flow de Kurt Vile – Play
  3. Eye Trickle Scuba Wagon de Shnabubula – Play
  4. White Coats de Baxter Dury, Étienne de Crécy, Delilah Holliday – Play
  5. Τι Ξημερώνει Από ‘δω Και Πέρα; de Nalyssa Green – Play
  6. Pawnshop de Daphne and the Fuzz – Play
  7. Voodoo Doll de The Residents – Play
  8. Softly Spoken Bill de Mick Harvey, Christopher Richard Barker – Play
  9. Manure Rally de Planet B – Play
  10. Taf de Slogan – Play
  11. Everything She Said de J Mascis – Play
  12. Stripping Paper de Elvis Costello, The Imposters – Play
  13. Mexico City de Randall Dunn  – Play
  14. Regal de Noname – Play
  15. J’avais oublié que tu m’aimais autant de Domonique A – Play

Suburbia

Retrouvez Suburbia sur le compte Spotify de Carbone tous les mois.

Rémi Boiteux aime les Islay Single Malt et Roberto Bolaño. Après avoir tourné autour du cinéma, il s’est tourné vers l’écriture et déblatère sur la musique, entre autres, dans Let’s Motiv et Les Inrocks. Il s’intéresse aux questions de l’âme, de la fiction et des chansons -et ne désespère pas de montrer que ça revient au même.

Illustration par Dalil Boudaoud.

porta. at Aenean libero Curabitur nec justo libero. sed