Suburbia – la playlist mensuelle de Carbone – programmée avec amour par Rémi Boiteux.

Suburbia #09

Récit des commencements en mode mineur, dans les rues un matin de janvier. D’abord la lumière pâle perce à travers le silence et joue avec une brume qui donne aux angles saillants des suburbs d’impressionnistes contours. Errance un peu fantomatique entre présence des souvenirs qui soufflent dans l’échine –mais retournez-vous, et ils s’enfuient- et promesses de la grande rotation. Plus tard, l’arrivée du soleil à son zénith coïncide avec un déferlement vital qui appelle à l’épuisement et dissipe le brouillard. Enfin, les premières notes de la nuit recueillent la mémoire de cette infime odyssée, nous laissant dans l’âme un morceau de brume éclairée.

  1. Vieux Silence de Elodie – Play
  2. I Get Overwhelmed de Dark Rooms – Play
  3. L’indécise de Weekend Affair – Play
  4. Nyau Dust de Certain Creatures – Play
  5. BLOOD OF THE CONVENANT de Chino Amobi  – Play
  6. Filthy de Justin Timberlake – Play
  7. When You Die de MGMT – Play
  8. M.A.H. de U.S. Girls – Play
  9. Mallory de Gengahr – Play
  10. Queen de Tracey Thorn – Play
  11. Let Your Dogtooth Grow – Warm Digits Remix de The Orielles, Warm Digits – Play
  12. What a World de Pete Astor – Play
  13. Tahoe de Dedekind Cut – Play
  14. Oh Lord Don’t Let Them Drop That Atomic Bomb On Me – Alternate Version de Charles Mingus – Play

Suburbia

Retrouvez Suburbia sur le compte Spotify de Carbone tous les mois.

Rémi Boiteux aime les Islay Single Malt et Roberto Bolaño. Après avoir tourné autour du cinéma, il s’est tourné vers l’écriture et déblatère sur la musique, entre autres, dans Let’s Motiv et Les Inrocks. Il s’intéresse aux questions de l’âme, de la fiction et des chansons -et ne désespère pas de montrer que ça revient au même.

Illustration par Dalil Boudaoud.

Nullam fringilla ut Aenean non diam